SOI & L'AUTRE

L’écologie des émotions

L'essen-ciel

Lorsque l’on étudie la phytothérapie, on étudie le biotope de la plante. Celle-ci se développe différemment suivant la qualité de la terre, les éléments, la météo (soleil, vent, pluie…), le lieu géographique, l’altitude mais aussi les pesticides … La flore a besoin de cette énergie qui fluctue sans discontinuer tout au long de sa vie. L’environnement et l’écologie jouent donc un rôle immense sur les organismes et par contre coup sur leurs existences.

En faisant une analogie entre l’être humain et la plante, je constate que notre énergie pourrait se nourrir de nos émotions. Celles-ci nous font grandir ou nous asphyxient car chaque moment de notre vie, même le plus anodin, est émotion !

L’ÉMOTION SERAIT-IL NOTRE BIOTOPE ?

Comment savoir reconnaître une émotion ?

L’émotion n’est pas durable et elle est souvent visible tandis que le sentiment peut durer et il n’est pas forcément visible.

Mode d’emploi de l’émotion :

Voir l’article original 279 mots de plus

3 réflexions au sujet de “L’écologie des émotions”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s